Arnaud Desjardins, Zen et Vedanta



Arnaud Desjardins, Zen et Vedanta
Un inédit d'Arnaud Desjardins sur le Sin-Sin Ming, texte fondateur du bouddhisme zen écrit par Sengtsan (maître Tch’an) mort vers 606.
Ouvrage fondateur du Tch'an, donc du Zen, le Sin-sin-ming (VIIe siècle) nous plonge directement au cœur même de ce qui est, pour les bouddhistes, l'enseignement ultime. Il nous introduit à un monde intellectuel ou plutôt supra-intellectuel radicalement différent de la pensée occidentale. On peut même parler d'un dépaysement total. Et, pourtant, quarante générations de moines et de disciples ont dédié à ce texte leur existence entière.
Sin-sin-ming, se dit Shin Jin Mei en japonais et Xin Xin Ming en chinois
Le Sin-sin-ming (Écriture sur l'esprit de foi) commence comme ceci:
La grande Voie n’a rien de difficile,
Mais il faut éviter de choisir !
Soyez libéré de la haine et de l’amour :
Elle apparaîtra alors dans toute sa clarté !
S’en éloigne-t-on de l’épaisseur d’un cheveu,
C’est comme un gouffre profond qui sépare le ciel et la terre.
Si vous désirez la trouver,
Ne soyez ni pour ni contre rien !
Le conflit entre le pour et le contre,
Voici la maladie de l’âme !
Si vous ne connaissez pas la profonde signification des choses,
Vous vous fatiguerez en vain à pacifier votre esprit.
[...]

UpLoaded.net
DepositFiles.com
TurboBit.net